Retour

Edition septembre 2012

Dostoïevski (1821-1881) par Virgil Tanase

Dostoïevski par Virgil Tanase2012 « S’il l’avait écrite lui-même, à sa façon, sa biographie pourrait passer aux yeux de ceux qui l’ignorent pour un de ses romans. Tant le héros paradoxal et aux agissements surprenants, se trouve pris dans la tourmente d’histoires si invraisemblables qu’elles semblent inventées.
Elles ne le sont pas. »
Ainsi commence le récit de la vie de Dostoïevski que Virgil Tanase a publié récemment dans la collection « Folio biographies » (Gallimard), après Tchékhov (2008) et Camus (2010).
Virgil Tanase est né en Roumanie. Il est écrivain, dramaturge et traducteur (français, roumain, espagnol, russe, italien). Depuis 1977, il vit en France où il a réalisé une trentaine de mises en scène, publié une quinzaine de romans et adapté pour le théâtre de nombreux textes, dont Crime et châtiment de Dostoïevski (Théâtre des Capucins de Luxembourg, 2010) ainsi que la correspondance de l’écrivain (festival de Grignan, 2011).
Le portrait passionnant que Virgil Tanase fait de l’auteur des Frères Karamazov - « le chef-d’œuvre après lequel [il] pouvait se reposer » (postface de Pierre Pascal aux Frères Karamazov, folio classique) - se lit comme un roman. Il est alimenté d’extraits de lettres, de références à l’œuvre et de fragments des Souvenirs d’Anna Grigorievna, l’épouse dévouée de Dostoïevski et la mère de ses enfants.
La vie du romancier russe s’apparente à celle de ses personnages : enfance difficile marquée par la mort de sa mère - puis quelques années plus tard, son père est assassiné par ses serfs -, étudiant pauvre à l’École centrale du Génie militaire, liaison avec les mouvements progressistes russes, condamnation à mort commuée en quatre années de bagne, errance à travers l’Europe, soumission au Tsar, épilepsie, passion du jeu, dettes... Pour l’écriture de ses romans dont la trame est en général celle d’un roman policier, il s’inspire de faits réels. Les idées, le cadre, les ressorts de l’action, les personnages doivent être vraisemblables, dans les moindres détails. Les observations psychologiques et sociales, les réflexions sur la politique, la religion - le rapport des hommes entre eux et avec Dieu. Comment se concilie avec Dieu, l’existence du mal ? - sont au centre des compositions de Dostoïevski, homme profondément religieux et « certain d’avoir passé toute sa vie à croire en quelque chose dont il doute ».

Nathalie Jungerman

Télécharger FLoriLettres n°137 en pdf ......

Dostoïevski
par Virgil Tanase
Éditions Gallimard,
coll. Folio biographies
423 pages, 9,10 €, 2012


Retour